Le sage homme barbu

Jules Delavigne

Ce matin il est sorti en ville,
acheter le journal et une baguette.
Il a mis une heure et demi.
Dès son retour, il allume la télé
et il regarde un quiz, puis les infos.

On lui a parlé des fraises du Périgord
et la plus belle avenue du Monde
qui, semble-t-il, se trouve quelque part
dans ce pays.

Il ne se donne pas de fausses idées.
Il sait que quand la lumière s’en va,
le ciel ne tombe guère
de son étagère de cristal.

Le sage homme barbu,
assis sur son rocher,
sait beaucoup plus que nous

Et c’est mieux comme ça

Jules Delavigne, 2008

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Le sage homme barbu”

  1. Jean76

    dit :

    Sympa et surprenant !

  2. Jade

    dit :

    J’adore ce poème, il est completement fou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *