Le crâne chantant

Winston Perez

Ils sont venus de loin et se regroupent en cercle
autour d’un idéal, au plus beau lendemain
La Lune et le Soleil se sont rejoints à l’aube
Et là sous l’obélisque, tout s’est mit à tourner

Pierres, détritus divers, Or, objets en céramique
ont percuté les sphères de ce grand Horizon
tout est devenu Savoir, Grâce et Incandescence
tout est devenu Tout, tout est devenu Bon

Ils sont venus de loin pour découvrir l’Ellipse
Ils sont venus de loin, leurs yeux se sont fermés
Ils ont vu la Cité, ils ont acquis l’Eclipse
Et là soudain le crâne s’est mit à chanter

Retour à la matrice ou début d’une Ascension
là est la Grande Question

Winston Perez, 2007

Imprimer ce poème

Un commentaire sur “Le crâne chantant”

  1. rachel

    dit :

    je trouve ce poème fort dans un style très personnel qui me plait beaucoup. Chapeau Mr.Winston!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *