A Mademoiselle

Alfred de Musset

Oui, femmes, quoi qu’on puisse dire,
Vous avez le fatal pouvoir
De nous jeter par un sourire
Dans l’ivresse ou le désespoir.

Oui, deux mots, le silence même,
Un regard distrait ou moqueur,
Peuvent donner à qui vous aime
Un coup de poignard dans le coeur.

Oui, votre orgueil doit être immense,
Car, grâce à notre lâcheté,
Rien n’égale votre puissance,
Sinon votre fragilité.

Mais toute puissance sur terre
Meurt quand l’abus en est trop grand,
Et qui sait souffrir et se taire
S’éloigne de vous en pleurant.

Quel que soit le mal qu’il endure,
Son triste rôle est le plus beau.
J’aime encor mieux notre torture
Que votre métier de bourreau.

Alfred de Musset

Imprimer ce poème

13 commentaires sur “A Mademoiselle”

  1. Rachdi

    dit :

    Cest du surréalisme ?

  2. Seif stiven

    dit :

    C’est beau et vrai.

  3. Zine

    dit :

    Qu’est ce j’en ai chopé avec ce poème. Merci Alfred

  4. Théo

    dit :

    Touchant, magnifique et vrai. Encore un texte qui va chercher des sentiments enfouis au fond de nous.

  5. detsubo louis

    dit :

    Mais cela ne marche pas seulement des hommes vers les femmes, cela marche aussi dans le sens inverse.

  6. titsoleil

    dit :

    je suis entièrement d’accord 😉

  7. Ag ibrahim

    dit :

    Elles sont merveilleuses,douces,attentionnées,delicates,fragiles,incroyablement fortes,capricieuses,provocatrices…!C est le plus beau cadeau que Dieu ait fait à l homme

  8. prince mouha

    dit :

    Je pense que les femmes peuvent faire aux hommes leurs esclaves et cela ne changera pas notre amour envers elles.

  9. gasmon01

    dit :

    magnifique et tellement vrai.

  10. Marc Lorange

    dit :

    accrocheur, percutant, senser, j’ose dire qu’entre les lignes se trouve une révélation du pouvoir qu’une femme peut exercer sur un homme, dont l’amour le rend aveugle et qui donnerais tout pour ne pas perde cette amour qui le rendu si amoureux
    telle un sentiment si puissant que l’on serait prêt à faire n’importe quoi. Vous mesdames vous avez le don de nous contrôler et ce don on doit faire avec, car on ne peut ce passer de vous, d’ou vient cette torture q’on endure pour ne pas vous perdre,car on vous aimes trop !

  11. jarode le kabyle

    dit :

    fascinant

  12. Még

    dit :

    Magnifique, j’adore !

  13. Emma Warckol

    dit :

    Mon père est un alcoolique et ma mère aime les alcooliques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *