Jupe

Ethan Street

Faite d’étoffe et de volupté
sensible et légère
Une envie de la froisser
la prendre en bandoulière

Subir cette force animale
me résister comme une corde
Longiligne et pourtant sculpturale
avant qu’elle ne me saborde

Croire en cette passion, simple chimère,
en ôtant de son corps cette soie incongrue
De ma belle chiffonière
je n’en reviendrai plus

Ethan Street, 2008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *