Lourde légèreté

Jules Delavigne

Le temps passe
Nos jours se remplissent
De choses légères
Et de tout ce qui est si important

Libre de penser comme on veut
On finit par ne penser que comme on peut

Comme un flocon de neige
Qui tremble dans l’air
La chute est lente
Le vent déroute
Mais le chemin reste
Inexorable

Jules Delavigne, Conclusions, 2008

Imprimer ce poème

12 commentaires sur “Lourde légèreté”

  1. lerageuxkikoo

    dit :

    J’adore les poèmes de Jules Delavigne. Ils sont tous magnifiques ! 😀

  2. Amanda

    dit :

    Magnifique poeme, mon preferé !

  3. Remy56

    dit :

    Je trouve pas mal ce poème, surtout la légèreté des phrases quand on le lit à haute voix..

  4. dixie

    dit :

    Très beau poème. Mais je ne comprends pas pourquoi il a été mis dans la catégorie « Liberté ».

  5. jacqueline

    dit :

    J’adore, mon coup de coeur

  6. Laure M.

    dit :

    Poème génial, un résumé de la vie en douze lignes !

  7. DANGOISSE

    dit :

    C’est un bijou!

  8. sakura

    dit :

    Moi aussi, j’adore ce poème. Il est magnifique !

  9. alain

    dit :

    Fantastique, j’attend de vous lire.

  10. Visoul

    dit :

    Poème magnifique d’une simplicité déroutante !

  11. DURAND

    dit :

    Un petit bijou de légèreté!

  12. Marlène

    dit :

    J’adore ce poème… probablement le meilleur que j’ai lu cette année!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *