Métempsycose

Winston Perez

Un jour j’ai quitté mon corps pour en rejoindre un autre
et j’ai connu l’osmose de la métempsycose
J’avais l’oeil ouvert des jours heureux
Un parfum de glucose
Rose
Au creux de mes mains posées sur mon ventre
Une forte dose
D’opium
27
Mille étaient les cercles
Mille étaient les étoiles
Mille étaient les soleils
Emanations d’ombre dorées
de jouissances riches
de sensations déjà vécues
Osmose de la métempsycose un peu surannée
Une renaissance vers l’infinie pureté
de caresses buccales en voyage cosmiques d’âmes parfaites
Va-et-vient d’extase
Allers retours de subtilité
Eruptions

Winston Perez, 2005

Un commentaire sur “Métempsycose”

  1. Brun

    dit :

    Vous m’avez emmenée jusqu’aux » mille étoiles » jusqu’aux « mille soleils » C’était très beau ! merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *