À la promenade

Paul Verlaine

Le ciel si pâle et les arbres si grêles
Semblent sourire à nos costumes clairs
Qui vont flottant légers avec des airs
De nonchalance et des mouvements d’ailes.

Et le vent doux ride l’humble bassin,
Et la lueur du soleil qu’atténue
L’ombre des bas tilleuls de l’avenue
Nous parvient bleue et mourante à dessein.

Trompeurs exquis et coquettes charmantes
Cœurs tendres mais affranchis du serment
Nous devisons délicieusement,
Et les amants lutinent les amantes

De qui la main imperceptible sait
Parfois donner un soufflet qu’on échange
Contre un baiser sur l’extrême phalange
Du petit doigt, et comme la chose est
Immensément excessive et farouche,
On est puni par un regard très sec,
Lequel contraste, au demeurant, avec
La moue assez clémente de la bouche.

Paul Verlaine, Fêtes galantes

5 commentaires sur “À la promenade”

  1. louna

    dit :

    Je l’aime ce poème. Il m’a inspiré à en écrit un. Paul Verlaine n’es pas un poète mais la poésie incarnée.

  2. Kandé Julien KANSOU.

    dit :

    La première strophe nous balance dans un sublime provoqué par l’oxymore entre le premier vers et le reste de la strophe. La deuxième strophe nous revoie à un couchant où nous contemplons le mouvement du vent. Ensuite, le poète change l’allure du texte en nous miroitant dans un désire sexuel inassouvi.

  3. Chamaloooooouuu

    dit :

    Je dois apprendre la moitié de ce poème pour une présentation poétique avec ma classe de 5è et je le trouve vraiment superbe!!

  4. Pascal Christin

    dit :

    J’avoue avoir mis beaucoup de temps à saisir tout le sens de ce poème, et y avoir renoncé lors de mon adolescence … Depuis, il m’est apparu que c’est l’un des plus beaux poèmes de Paul Verlaine, et que, quand il nous a réellement touché, nous marque à jamais !

  5. brice london

    dit :

    ce poème est magnifique. a n’en pas douter en le lisant l’on se transporter dans un univers ou foisonne le bleu et le rose . si Paul Verlaine existait encore je lui remettrais un laurier en or
    merci! pour ce délectable poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *