Lettre-Océan

Guillaume Apollinaire

Je traverse la ville nez en avant et je la coupe en 2
J’étais au bord du Rhin quand tu partis pour le Mexique
Ta voix me parvient malgré l’énorme distance
Gens de mauvaise mine sur le quai à la Vera Cruz

Juan Aldama – Correos – Mexico – 4 centavos – U.S. Postage 2 cents 2
REPUBLICA MEXICANA TARJETA POSTAL
11 45 29-5 14 Rue des Batignolles
Les voyageurs de l’Espagne devant faire le voyage de Coatzacoalcos pour
s’embarquer je t’envoie cette carte aujourd’hui au lieu de profiter du courrier
de Vera Cruz qui n’est pas sûr. Tout est calme ici et nous sommes dans
l’attente des événements.
T S F
Sur la rive gauche devant le pont d’Iéna
Arrêtez cocher
Vive le Roy
Evviva il Papa
la gueule mon vieux pad
non si vous avez une moustache
La Tunisie tu fondes un journal
Jacques c’était délicieux
À bas la calotte
Des clefs j’en ai vu mille et mille
Hou le croquant
Vive la République
Zut pour M. Zun
BONJOUR À NOMO À NORA

TU NE CONNAÎTRA JAMAIS BIEN LES
MAYAS
Te souviens-tu du tremblement de terre entre 1885 et 1890
on coucha plus d’un mois sous la tente

BONJOUR MON FRÈRE ALBERT À MEXICO

Jeunes filles à Chapultepec

Haute de 300 mètres
Sirènes ou ou ou ou ou ou Hou Hou Hou
Autobus ro ro ro ro ting ting ro o changement de section ting ting
Gramophones z z z z ou ou ou o o o o o o
o o o o o de vos jardins fleuris fermez les portes
Les chaussures neuves du poète
cré cré cré cré cré cré cré
rue St-Isidore à la Havane cela n’existe +
Chirimoya
A la crème à
Pendeco c’est + qu’un imbécile
il appelait l’indien Hijo de la Cingada
priétaire de 5 ou 6
je me suis levé à 2 h. du matin et j’ai déjà bu un mouton
Le cablogramme comportait 2 mots EN SURETÉ
Allons circulez Mes
ture les voyageurs pour chatou
Tous saint Luca est maintenant à Poitiers
et comment j’ai brûlé le dur avec ma gerce

Guillaume Apollinaire, Ondes, Calligrammes 1918

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Lettre-Océan”

  1. Guillaume

    dit :

    Certes, il n’est pas retranscrit ici en Calligrammes, mais permet une lecture plus claire pour l’élève de 1e que je suis, c’est plus simple à analyser retranscrit de cette manière. Evidemment qu’il est important de s’intéresser à ce poème en tant que Calligramme, mais pour le texte c’est plus simple comme cela.

  2. Seif Jad

    dit :

    Oui, M.Sebastien, cet homme est un génie. Mais il serait davantage perçu comme un génie si ce poème était présenté comme dans l’édition de Gallimard: EN CALLIGRAMMES. Apollinaire ne s’est pas emmerdé pour rien en essayant de creer des soleils dans le poème, surtout quand le poème mime une lettre envoyée à une bien aimée

  3. Sebastien

    dit :

    Poème vraiment bien, je trouve ça super moderne de pouvoir mettre des numéros de téléphone dans un poème. Ce mec est vraiment un génie. Il a en lui tout les bébés de la modernité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *