Théodore de Banville – biographie

Théodore de Banville nait le 14 mars 1823 à Moulins dans l’Allier. Il est fils d’un lieutenant de vaisseau. Il fait ses études à Paris au Lycée Condorcet. Très jeune il se passionne pour la poésie et à 19 ans il publie son premier recueil de vers, Les Cariatides. Ce recueil est accueilli très favorablement.

A Paris il fréquente les milieux littéraires les plus anticonformistes. Il est ami de Victor Hugo, de Charles Baudelaire et de Théophile Gauthier qui le poussent à se consacrer à la poésie. Il devient une figure importante et influente du monde littéraire.

Considéré de son vivant comme l’un des plus éminents poètes de son époque, il est aussi critique dramatique et chroniqueur littéraire. Il publie des articles sur des journaux comme le Pouvoir et le National. C’est lui qui découvre le talent naissant du jeune Arthur Rimbaud.

En 1857, la publication des poèmes satiriques réunis dans Odes funambulesques consacre sa gloire. En 1872 il publie le Petit Traité de poésie française. Dans cet ouvrage il s’oppose à la nouvelle poésie réaliste et au larmoiement du romantisme, en s’attachant au culte de la beauté et à la recherche de la pureté formelle.

Sa production littéraire est importante et variée. Il écrit aussi des pièces de théâtre, des récits de voyages, des portraits littéraires, des nouvelles et des contes.

Il meurt à Paris le 13 mars 1891.

Les poèmes de Théodore de Banville