Le Cauchemar

Jules Delavigne

Vers le vide
il se précipite, cet homme
dans les rues de cette ville sans nom

Sous un ciel rouge de flammes, de bruits
il ne s’arrête pas pour regarder autour de lui
il n’a pas le temps

Un cri, «tourne vite
non, pas par-là
vite! rejoins les autres, quels autres?»

Tête basse, il suit les lignes
il suit son ombre
ne voyant même pas les bâtiments sur le coté

Il n’entend que cette voix qui lui dit
«cours, vas-y, plus vite»

Le son d’acier qui frappe les murs
frappe encore dans sa tête
Est-ce qu’ils sont là? il ne le sait pas

Il continue comme une bête
c’est le renard coincé par des chiens
qui veulent le déchiqueter
Il a peur

Il entre vite dans le jardin
les arbres le soulagent
ils filtrent la lumière éclatante, éblouissante
L’herbe mouillée lui fait penser à des jours plus tranquilles

Il ferme les yeux, tout se calme
mais ces couleurs, ces bruits, pèsent sur lui
Il entend toujours cette voix qui lui dit
«vas-y plus vite, cours, cours, cours»

Puis il la sent dans toute sa richesse
doucement lui percer la peau, la chair, le cœur
Petit à petit le film se ralentit devant ses yeux
et il se réjouit

Tout s’engourdit en lui
tout devient plus beau

Jules Delavigne, 1991

Imprimer ce poème

12 commentaires sur “Le Cauchemar”

  1. lisa789

    dit :

    Pourquoi vous le trouvez effrayant ?

  2. boubou

    dit :

    Il a été écrit quand svp ?

  3. invernizzi mathilde

    dit :

    Quelqu’un aurait un méthode pour analyser ce poème svp ?

  4. Liloup64

    dit :

    Je trouve ce poème très beau, mais effrayant. Je suis attirée par cette atmosphère mystérieuse qu’il dégage.
    J’aime beaucoup. La thématique du cauchemar me paraît très intéressante.

  5. Gogo

    dit :

    Ce poème et magnifique et horrible a la fois.

  6. Ines

    dit :

    J’aime beaucoup, mais j’aimerais trouver plus de texte avec des comparaisons entre l’amour et la guerre. Quelqu’un aurait il des auteurs vers lesquels je pourrais m’orienter. Merci d’avance.

  7. Marie

    dit :

    @Prescillia : Peut-être parce qu’il n’est pas encore mort.. Il a que 51 ans, ne soit pas si pressée !

  8. m.james

    dit :

    j’ai du mal à trouver le thème de la guerre.

  9. Prescillia

    dit :

    Jules Delavigne est née en janvier 1962 à Cambridge en Angleterre, mais j’ai pas trouvé la date de sa mort

  10. Elisa

    dit :

    Je voudrais avoir des infos, s’il vous plaît, sur la date de naissance et de mort de Mr Delavigne. Merci d’avance.

  11. Webmaster

    dit :

    Apparemment ce texte écrit en 1991 n’a été publié qu’en 2008 et c’est pour ça qu’on trouve peu d’informations. Vu la date, je pense qu’il s’agit en partie d’une réflexion sur la première guerre du Golfe.

  12. Marco

    dit :

    Je cherche un commentaire sur ce poème mais je ne trouve pas grande chose sur le web. Est ce quelqu’un aurait des infos sur ce texte?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *