Sosie décalqué

Sybille Rembard

L’autre de ton existence,
celui que tu voudrais être,
que tu ne seras jamais,
que tu ne peux pas faire exister.
Règles, conventions arbitraires
Façonnage de l’esprit invalidant
Altération du cerveau
Doublure négative
Miroir de notre société
Le blanc et le noir
s’entremêlent sans cesse,
ne te laissent aucun répit,
aucun choix.
Tu dois être autre
Un autre sosie décalqué par la raison
Comme moi

Sybille Rembard, 2008

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Sosie décalqué”

  1. cassandra

    dit :

    J’aime beaucoup ces poèmes. Une très jolie plume.

  2. marie-madeleine

    dit :

    J’aime vraiment bien retrouver des poèmes qui me sont chers ou en découvrir de nouveaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *