Conseil

Théodore de Banville

Eh bien ! mêle ta vie à la verte forêt !
Escalade la roche aux nobles altitudes.
Respire, et libre enfin des vieilles servitudes,
Fuis les regrets amers que ton cœur savourait.

Dès l’heure éblouissante où le matin paraît,
Marche au hasard ; gravis les sentiers les plus rudes.
Va devant toi, baisé par l’air des solitudes,
Comme une biche en pleurs qu’on effaroucherait.

Cueille la fleur agreste au bord du précipice.
Regarde l’antre affreux que le lierre tapisse
Et le vol des oiseaux dans les chênes touffus.

Marche et prête l’oreille en tes sauvages courses ;
Car tout le bois frémit, plein de rhythmes confus,
Et la Muse aux beaux yeux chante dans l’eau des sources.

Juillet 1842.

Théodore de Banville, Les Cariatides (1842)

Imprimer ce poème

5 commentaires sur “Conseil”

  1. SKABREM

    dit :

    Est-ce que quelqu’un me donne le résumé de ce poème. J’y comprend rien!!!

  2. typhanie

    dit :

    Comment sait-on si le poème est issue de la tradition du carpe diem? Moi je dois faire un commentaire sur un poème de Raymond Queneau « si tu t’imagine… » Et dans un premier temps il me demande de Montrer en quoi Raymond Queneau reprend la tradition du Carpe Diem et du coup je ne comprends pas vraiment la question si quelqu’un pouvait me l’expliquer ce serait gentil. Merci

  3. Jean Claude Fogan

    dit :

    Poeme d’une beaute farouche
    Inspirant a une communion avec la nature .
    Porte ouverte a l’aventure:
    j ‘me vois deja en train de courir
    Encore une fois dans l’herbe verte
    A la receherche de beaute sauvage
    D’une rare fleur capricieuse!

  4. Shioria

    dit :

    Très beau poème, le thème épicurien est présent de manière implicite ce qui rend le texte d’une beauté à couper souffle. Une très belle décoverte pour ma part, je ne me lasse pas de le lire.

  5. Fiore

    dit :

    Belle communion avec la nature qui nous ressource,qui nous fait oublier les tourments les soucis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *