Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord

Emile Verhaeren

Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord ;
Que notre ardeur claire et belle vainc l’habitude,
Mégère à lourde voix, dont les lentes mains rudes
Usent l’amour le plus tenace et le plus fort.

Je te regarde, et tous les jours je te découvre,
Tant est intime ou ta douceur ou ta fierté :
Le temps, certe, obscurcit les yeux de ta beauté,
Mais exalte ton coeur dont le fond d’or s’entr’ouvre.

Tu te laisses naïvement approfondir,
Et ton âme, toujours, paraît fraîche et nouvelle ;
Les mâts au clair, comme une ardente caravelle,
Notre bonheur parcourt les mers de nos désirs.

C’est en nous seuls que nous ancrons notre croyance,
A la franchise nue et la simple bonté ;
Nous agissons et nous vivons dans la clarté
D’une joyeuse et translucide confiance.

Ta force est d’être frêle et pure infiniment ;
De traverser, le coeur en feu, tous chemins sombres,
Et d’avoir conservé, malgré la brume ou l’ombre,
Tous les rayons de l’aube en ton âme d’enfant.

Émile Verhaeren, Les Heures d’après-midi

 

 

10 commentaires sur “Voici quinze ans déjà que nous pensons d’accord”

  1. Pierre

    dit :

    Sublime, je doute que nôtre jeunesse sache s’exprimer ainsi .

  2. stellastar

    dit :

    Vous pensez donc vous êtes et d’un accord divin… Aucun amour ne meurt lorsque est beau son chemin. Comme la poésie vous va bien! Bravo

  3. Joëlle Saavedra

    dit :

    Ce poème nous emporte vers des hautes sphères, la valeur absolue, l’état de Bouddha !

  4. laurent pasquelin

    dit :

    Très beau…

  5. emmanuel nyange

    dit :

    Comme c beau et significatif ! merci de m’ avoir deraciner les mauvaises pensees!

  6. MISY

    dit :

    C’est un beau poème pour un amour infini.

  7. adocollege

    dit :

    Je fais un devoir sur ce poème. J’ai quelques questions.
    Quelle est la figure de style utilisée ?
    Quand a t-il été crée se poème ?
    Quelle est le sujet évoqué ?

  8. lachieuse

    dit :

    maestro camara je t’apprends que cette touche la ‘ existe, elle s’appelle l’apostrophe !

  9. maestro camara

    dit :

    ce poeme est d une extreme beauté;cette subtilité qu’a l auteur d utiliser les figures de style m emerveille!!!!!!!!!

  10. samuel godissart

    dit :

    ah il est trop bien ce poeme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *