Victime

Kamal Zerdoumi

Notre Terre
corps meurtri fait
de beauté défigurée
et de la poussière de nos morts
d’arbres abattus
exécutés dans les forets
d’ou fuit le chant de l’oiseau
étouffé par les tronçonneuses
d’hémorragies de pétrole
et d’océans en deuil
de requins à la dérive
qui rougissent le silence
des eaux
Notre Terre
à l’air irrespirable
dans le poison des villes
à la nature inaccessible
comme un rêve lointain
que le citadin amnésique
n’ose plus faire
Notre Terre
que l’orgueil luciférien
transforme en enfer

Kamal Zerdoumi

10 commentaires sur “Victime”

  1. Charles

    dit :

    Sommes-nous en présence d’un poème lyrique ?

  2. Alberte De Champigny

    dit :

    Ce poème me révèle un sentiment de désarroi, d’horreur, de symbiose, d’équinoxes subtil au sens de la vie.

  3. Malo cadre

    dit :

    C’est tres beau

  4. Serge Richard

    dit :

    Qu’il ne cesse d’écrire et hurle à la face du ciel que tombent les étoiles…

  5. hamburger

    dit :

    C beau et vrai

  6. lermyte

    dit :

    Votre poème ne dit que vérité. N’arrêtez jamais d’écrire, ça réveillera des morales.

  7. kris

    dit :

    Tant de vérité si triste malheureusement !… j’aime votre écrit.

  8. DE BRANDERE

    dit :

    Magnifique!!

  9. laila976

    dit :

    Génial c’est un joli poème

  10. skrvlms

    dit :

    Vos poèmes sont juste magnifiques ! Ils sont vraiment touchants… Franchement n’arrêtez jamais d’écrire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *