Le Nombril

Théophile Gautier

Nombril, je t’aime, astre du ventre.
Œil blanc dans le marbre sculpté,
Et que l’Amour a mis au centre
Du sanctuaire où seul il entre,
Comme un cachet de volupté.

Théophile Gautier, Poésies libertines

Imprimer ce poème

6 commentaires sur “Le Nombril”

  1. quelqun

    dit :

    C’est beau !

  2. Alice Alice Alice

    dit :

    Réponse à Lionel et Soso
    « Le nombril » est un poème sensuel puisqu’il évoque le ventre d’une femme, probablement de la figure de la femme aimée… Il a été classé dans érotique car le nombril est au centre du sanctuaire (milieu du ventre) où seul l’Amour (allégorie) rentre (je ne vais pas faire un dessin, c’est poétique)

  3. Lionel

    dit :

    Je suis de l’avis de soso, pourquoi erotique? Moi je le classerai dans imaginaire, authenticité et creativité.

  4. kiki

    dit :

    très beau poème…

  5. soso

    dit :

    J’aime mais pourquoi est-t-il classé dans érotique, il ne donne pas envie de … (voila quoi). Mais très beau poème quand même.

  6. Loulou

    dit :

    le nombril est … le centre de l’humanité ! Tout tourne autour de ce point tant négligé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *