Le petit qui pleura

Gaston Couté

Un gosse qui n’a pas sept ans
Chiale au sortir du vieux faubourg
Où ça serti la peine et l’amour
Et je m’arrête, là longtemps :
Moi, dont le coeur saigne ce soir
Tout rouge, en un silence atroce.
Je m’arrête sur le trottoir
A regarder chialer ce gosse…

Refrain

Pleure, pleure mon petit gâs
Dis, pourquoi pleures-tu ? Pour rien !
Mais pleure : ça me fait du bien !
Pleure pour moi, qui ne peux pas !

Gaston Couté

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *