Cicatrice

Winston Perez

Un pétale, une fleur, une tige
est coupée
Une goutte d’un bout
à l’autre se brise
Comme l’appel d’un feu
qui ne s’éteint jamais
Comme le son d’un regard
aux lignes élastiques
Une géométrie variable
un océan de paix
qui cicatrise
qui traverse la vague au détour des récifs
et tout explose et ils me disent :
« Reviens ! »

Winston Perez, 2005

Imprimer ce poème

2 commentaires sur “Cicatrice”

  1. Gladys

    dit :

    Ce poème est magnifique. J’ai eu des frissons du premier au dernier vers.

  2. Emma

    dit :

    Il est superbe ce poème !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *