Vos beaux yeux

Pierre Corneille

Chanson.

Vos beaux yeux sur ma franchise
N’adressent pas bien leurs coups,
Tête chauve et barbe grise
Ne sont pas viande pour vous ;
Quand j’aurais l’heure de vous plaire,
Ce serait perdre du temps ;
Iris, que pourriez-vous faire
D’un galant de cinquante ans ?

Ce qui vous rend adorable
N’est propre qu’à m’alarmer,
Je vous trouve trop aimable
Et crains de vous trop aimer :
Mon cœur à prendre est facile,
Mes vœux sont des plus constants ;
Mais c’est un meuble inutile
Qu’un galant de cinquante ans.

Si l’armure n’est complète,
Si tout ne va comme il faut,
Il vaut mieux faire retraite
Que d’entreprendre un assaut :
L’amour ne rend point la place
À de mauvais combattants,
Et rit de la vaine audace
Des galants de cinquante ans.

Pierre Corneille, Poésies diverses

9 commentaires sur “Vos beaux yeux”

  1. louis

    dit :

    J’aime bien ce poème

  2. samuel

    dit :

    C’est beau !

  3. samuel

    dit :

    J’aime bien ce poème.

  4. stellastar

    dit :

    Cette magie qui se tend se moque bien de l’âge, et il fait en une âme de bien sérieux ravages! Un amour refusé, d’une raison si futile, n’enlève à l’homme mûr, ni son charme, ni son style! Un demi siècle pour aimer vaut mieux que de ne jamais ressentir! Et frémir! Mais il n’était point novice…

  5. louis

    dit :

    J’aime bien ce poème…

  6. kris

    dit :

    Intéressant…

  7. Ss

    dit :

    Bonjour, nous allons présenté ce poème en classe nous voudrions savoir quelque de vos sugestion pour qu’on a une note convenable , (qu’est ce que vous ressenté en lisant ce poème ? ; quel mots vous touche le plus ? Et comment vous vous sentirez a ca place ? )

  8. nasser mohamed

    dit :

    C’est un poème amusant

  9. dghjcd

    dit :

    Ce poème est vraiment super bien. Veuillez le lire très attentivement et avec compassion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *