Sonnet à Marie

Pierre de Ronsard

Je vous envoie un bouquet que main
Vient de trier de ces fleurs épanouies ;
Qui ne les eût à ce vêpres cueillies,
Chutes à terre elles fussent demain.

Cela vous soit un exemple certain
Que vos beautés, bien qu’elles soient fleuries,
En peu de temps cherront, toutes flétries,
Et, comme fleurs, périront tout soudain.

Le temps s’en va, le temps s’en va, ma dame
Las ! le temps, non, mais nous nous en allons,
Et tôt serons étendus sous la lame ;

Et des amours desquelles nous parlons,
Quand serons morts, n’en sera plus nouvelle.
Pour c’aimez-moi cependant qu’êtes belle.

Pierre de Ronsard

10 commentaires sur “Sonnet à Marie”

  1. phely

    dit :

    Quelle est sa structure? Pouvez-vous me donner les champs lexicaux dominant svp? Je vous remercie d’avance.

  2. Mxlle Nono 972

    dit :

    Bonjour s’il vous plait aidez-moi à répondre à ces questions :
    1) A quelle personne le poète s’exprime-t-il ? A qui s’adresse-t-il ? Relevez un vers qui le montre.
    2) Quel sentiment le poète éprouve-t-il pour cette personne ?
    3) Quel comparaison montre la beauté de la femme évoquée ?
    4) Relève dans le poème un vers sur le temps qui passe : quelles conséquences la fuite du temps a-t-elle ?
    5) Quel sentiment l’exclamation traduit-elle ?
    6) Quelles expressions évoquent la mort ?
    7) Face au temps qui passe, comment réagit le poète ?

  3. Kana mi

    dit :

    Moi sérieux j’trouve que c’est cool comme poème

  4. bilan

    dit :

    A vrai dire le theme est la fuite du temps et le seul message du poete est de cueillir les fleurs du jours, c’est ce qu il appel le carpe diem, c’est à dire profiter dès qu il est temps.

  5. bilan

    dit :

    la metaphore de lame est le chagrin la tristesse

  6. Djeno Chaillaud

    dit :

    Quel est le theme ? Quelle message adresse t’il a sa lectrice ? Et pourriez vous m’aider pour trouver les caractéristiques du sonnet svp je vous en remercie d’avance

  7. oo

    dit :

    tré bo

  8. Juan

    dit :

    Ronsard revient avec le futur à l’idée de la mort qui efface tout. L’idée est originale chez Ronsard qui souvent insiste sur la pérennité que sa poésie donne à l’amour. A souligner : le mot  » mort  » a été longuement préparé :  » chutes à terre « ,  » cherront « ,  » périront « ,  » sous la lame « .

  9. Webmaster

    dit :

    A l’epoque et dans l’ancienne langue « sous la lame » voulait dire « sous la pierre sépulcrale ».

    Le webmaster, poetica.fr

  10. Donald Guénen

    dit :

    Pourriez-vous me dire s.v.p. quelle est la métaphore de ‘lame’ dans la phrase « Et tôt serons étendus sous la lame »? Ronsard y fait-il allusion à la tombe (et si oui, quel rapport avec la « lame »), à la Mort qui fauche avec sa « lame », ou est-ce une autre figure de style? Je vous remercie à l’avance de votre réponse. Donald, Ottawa, Canada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *