Mais dans le cloître solitaire…

Guy de Maupassant

Mais dans le cloître solitaire
Où nous sommes ensevelis,
Nous ne connaissons sur la terre
Que soutanes et que surplis…
Un poète est donc insensible?
Pour lui l’amour n’a point d’appas?
Non, voyez-vous, c’est impossible!
Oh! ne vous imaginez pas
Que, dans le cloître solitaire
Où nous sommes ensevelis,
Nous n’aspirions plus sur la terre
Qu’aux soutanes et aux surplis!

30 juin 1858.

Guy de Maupassant, Poésie Diverses

Imprimer ce poème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *