Sanglant Secret

Isaac Lerutan

Sous nos cuirs inégaux que l’on recouvre à souhait
de tissus et de peaux, se cache un grand secret…

Celui que l’on étouffe de règles et de craintes
Celui qui se refuse de sombrer dans la plainte

Car il est lumineux comme un éclat de grâce
sous nos corps incrédules, son âme se déplace
dans de sombres tunnels
sans jamais voir le ciel

Ce vin mystérieux, curieusement s’évapore
par delà les frontières de chacun de nos pores
Cruellement délicieux, il transporte avec lui
ses signes de faiblesse et sa force, insoumis

Cette sève docile, en vigne de noblesse,
secrètement se joue des sens de nos caresses

Mais l’enveloppe absurde a cru bon s’enjouer
de sa grande richesse dénaturalisée
Pensant la libérer, personne n’a compris
qu’un secret ne se percera jamais d’un fusil

Le reflet de l’amour, foyer des espérances
coule inlassablement, partageant son essence

Il se glace de voir ce qu’on a fait de lui

Malmené sans pudeur, au cœur des apparences,
Enseveli sous le non-sens des différences

son image est rebelle, fidèle et infinie
elle est universelle comme le sens de la vie

Imprudent, sache bien qu’au delà des habits
le sang de chaque humain joue la même mélodie !

Isaac Lerutan, 2011

Imprimer ce poème

3 commentaires sur “Sanglant Secret”

  1. Maë

    dit :

    J’admire ce poème comme l’ensemble de votre Oeuvre…j’avais choisi « l’Ombre des anges » pour une récitation au lycée et j’espère que vous continuerez à écrire d’aussi belles poésies…

  2. Patch

    dit :

    Magnifique. On comprends les fines allusions au sang, et cela rend la lecture agréable, « vin », « essence » , « sève ». Bref, tu auras compris que j’aime beaucoup ton poème.

  3. Apaulinaire

    dit :

    Un poème extrêmement puissant, mais le vin n’y est qu’une métaphore choisie pour sa couleur, similaire à celle du sang auquel le texte est dédié. Une réflexion sur l’apparence, la différence, et la mort aussi quelque part. Ce poème est simplement sublime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *