Travail



À mon jardinier

Laborieux valet du plus commode maître Qui pour te ...

À Monsieur le comte Algarotti

Lorsque ce grand courrier de la philosophie, Condamine l'observateur, De ...

Au prolétaire

Ô captif innocent qui ne sais pas chanter Écoute ...

Bonne pensée du matin

A quatre heures du matin, l'été, Le sommeil d'amour ...

Cuisson du pain

Les servantes faisaient le pain pour les dimanches, Avec ...

La Glaneuse

Dans l'encadrement clair de la grand'porte ouverte, Que le ...

La Liberté

UN CHEVRIER, UN BERGER LE CHEVRIER Berger, quel es-tu donc? ...

La pêche

Le pêcheur, vidant ses filets, Voit les poissons d'or ...

La porte

La porte de l’hôtel sourit terriblement Qu’est-ce que cela ...

Le Berger et la Mer

Du rapport d'un troupeau dont il vivait sans ...

Le Bûcheron et La Mort

Le dos chargé de bois, et le corps ...

Le Forgeron

Le bras sur un marteau gigantesque, effrayant D'ivresse et ...

Le Laboureur

Redonne tes bras à la Terre. Que, par l'apport ...

Le Laboureur et ses Enfants

Travaillez, prenez de la peine : C'est le fonds ...

Les ménagères

Au début de leur destin c'était pourtant des filles ...

L’art

Oui, l’œuvre sort plus belle D’une forme au travail Rebelle, Vers, ...

Quoy mon ame, dors tu engourdie en ta masse

Quoy mon ame, dors tu engourdie en ta ...

Travail bienheureux

Je choisis la marche en arrière pour arriver au sommet de ...

Un bon métier

Pas ça, vieux gâs ! V'là qu'tu prends ...

Un village

Des murs crépis, de pauvres toits, Un pont, un ...

Vendanges

Les choses qui chantent dans la tête Alors que ...

Vérité éphémère

Ta créativité est ton essence Même si tu ne ...

Vers le futur

O race humaine aux destins d'or vouée, As-tu senti ...